Je suis africaine et vegetalienne : Clarissa de This Afropolitan life

Voila enfin la traduction tant attendue de mon premier article sur la série des Africains Vegeta*iens. Clarissa de This Afropolitan Life a été assez gentille pour partager avec nous son parcours.

L’idée de commencer cette série m’est venue en regardant le premier épisode de An African City, quand N’gozi au restaurant demande une option végétalienne sur son plat et que ses amies en profitent pour lui die qu’elle est africaine, et de ce fait, supposée manger de la viande. Ce qui n’est pas toujours le cas.

Est-ce que vous pourriez vous présenter?

thisafropolitanlifeVeganAfrican9

 

 

 

 

 

 

Je m’appelle Clarissa. Je suis Ghanéo- Américaine avec une passion pour la bonne nourriture, la santé, la famille, les voyages, la culture africaine, l’Art etc…
J’explore où mes cultures africaines et américaines  se heurtent et vous pouvez trouver mes réflexions à ce sujet sur mon blog This Afropolitan Life .

Depuis combien de temps êtes-vous végétarien/vėgėtalien ?

J’ai été une végétalienne stricte pendant environ deux ans, avant d’avoir des enfants. Depuis, je suis principalement végétarienne.

 

Pour quelle(s) raison(s) ?

Ma curiosité sur les régimes végé n’a cessé d’augmenter au cours de mes années d’université notamment du au fait que j’étais exposé à des personnes et des cultures différentes, ce qui me poussaient a me questionner et à remettre en question  les valeurs dont j’ai hérité.
La courte période durant laquelle j’ai vécu au Ghana m’a permit d’avoir un point de comparaison d’avec ma vie en Amérique et m’a aidé à voir la manière dont certains des choix alimentaires que nous faisons sont malsains et plus compliqués dans l’Ouest. Par exemple, pourquoi est-ce qu’on rajoute, garnit tous nos plats avec du fromage ? Je n’ai pas vu ça, ni au Ghana, ni à Paris. Ce mode de vie est un résultat de mon incessant questionnement et désir de vivre plus proche des valeurs et vérités que je considère comme étant les miennes, et je crois vraiment aux bénéfices du régime végétaliens.

Quelle éducation alimentaire vous ont donnés vos parents?
Je n’ai pas grandit dans une maison végéta*ienne. À la maison, nos soupes, ragout et riz jollof étaient (et sont toujours) garnis de dinde fumée, corned-beef, tripes de bœufs, pieds de cochons, queues de bœufs, poisson séché, poisson frais, escargots, poulet etc… Tout ce à quoi vous pouvez penser.

thisafropolitanlife.com

 

 

 

Décrivez- nous une de vos journée alimentaire typique
Habituellement, notre journée commence avec des céréales chaudes: flocons d’avoine ou crème de blé. Les autres jours, ce sera du Hausa koko, rice pap ou de la bouillie de riz. J’ajoute a mes flocons d’avoines en général de la compote de pomme, des baies variées ou du beurre d’arachide. Pendant l’été ou les périodes où les températures montent un smoothie fait l’affaire.
Pour le déjeuner, cela dépend vraiment de ce que j’ai sous la main. Ça peut-être une grande salade, ou encore un délicieux sandwich au bacon végétalien, à la salade, aux tomates et au coco; ou encore un sandwich aux Pois-chiches, et à la salade. Le fameux beurre d’arachide et confiture est une valeur sure quand je suis prise par le temps.

Quelle est t’a source préférée de protéine ?
Les haricots. J’aime le tofu, mais je n’en mange que très rarement parce que je crois avoir une allergie au soja. Je mange aussi beaucoup de légumes verts. Je suis connue pour mettre des brocolis ou du kale dans ma sauce arachide LOL.

 

Est-ce que ton entourage direct suis le même régime alimentaire que toi ?
Mon mari est devenu végétalien en même temps que moi, et il a apprécié centre expérience. J’ai des amis et de la famille qui sont devenus végétaliens  parce que j’ai réussis à convaincre une partie de ma famille d’incorporer plus d’aliments a base de plantes. Plusieurs personnes de mon cercle sont très tolérants envers le mode de vie végé. Les autres ont arrêter complètement la consommation d’animaux terrestres et ne consomment que du poisson.

Si non, qu’en pensent-ils ?

Je n’ai aucun problèmes avec les personnes qui ne suivent pas ce mode de vie. Mon choix est personnel, tout comme le leur. Si ils m’en parlent, j’y réponds sans jugement et leur dit simplement pourquoi j’ai fait ce choix pour moi. Je n’essaye pas de convaincre le monde entier parce que ma démarche n’est pas parfaite non plus.

Avez-vous des enfants?

Oui, j’ai des enfants, et c’est la raison pour laquelle je ne suis pas une végétalienne parfaite.

thisafropolitanlifeVeganAfrican8

J’ai “dérapé” un peu pendant et entre mes grossesses, étant une nouvelle mère essayant de s’adapter à la vie avec un nouveau né, je me suis tournée vers ce qui était plus accommodant, me permettait de gagné du temps. Toute personne ayant des enfants de bas âge sait à quel point on peut se sentir pas très sure sur le fait que vos enfants reçoivent tous les bons nutriments.  Peut-être suis-la seule ayant succombé à tout le “bruit” fait en Amérique sur le fait qu’il faut faire les bons choix pour être sure d’élever des enfants en bonnes santé. (Les mères partout ailleurs, semblent tellement sures et semblent savoir exactement quoi faire quand elles ont leurs bébés, en tout cas, c’est ce que je perçois)

Quoiqu’il en soit, j’ai laissé tomber le yaourt, le fromage (mais pas le lait, j’allaitais à cause de l’argument sur le lait. Je ne leur ai pas donné de viande, mais ils en mangent chez ma belle-mère, donc maintenant, ils mangent du poulet et de la dinde chez grand-mère. Ils me réclament de temps en temps du Chick-fil-A au lieu du McDO.

Ils n’ont jamais mangé de hot-dogs. (Beurk! Surement pas !)

Mon ainé a du manger au maximum la moitié d’un hamburger de toute sa vie.

Ils mangent des TONNES de fruits et de légumes parce que c’est ce qu’on mange à la maison.

Et il y a cet occasionnel diner ou l’on mange du saumon parce qu’encore une fois,  j’ai cédé au ‘bruit’ qu’on fait sur les omega 3. Et le saumon grillé est tellement plus simple que d’écraser du lin et de les convaincre que ce n’est pas vraiment de l’huile de lin qu’ils sentent dans leur flocons d’avoine et dans leurs smoothies.

Je pense globalement leur avoir donné de très bonnes bases pour leurs habituds alimentaires. Ma plus jeune mangerait une date avec autant d’entrain que si elle mangeait une sucette. Ils ne sont pas familier avec le parmesan  sur les spaghettis et la sauce, le lait de vache n’est pas un substitut acceptable non plus pour le lait de riz.

Est-ce que c’est difficile pour toi de trouvez ce dont tu as besoin en tant qu’africaine vegetarienne/vegetalienne lorsque tu vas faire tes courses ?

Non, je saute juste les allées où on trouve de la viande.
Le marché africain est plein de nécessaire végé friendly: gari, yam, plantain, graines, noix, etc…

thisafropolitanlifeveganfood

Comment se passent tes repas de fêtes ?

C’est là que moi et d’autres végétaliens diffère. Quand je rentre chez moi, je vais à la maison pour donner et prendre de l’amour. Je ne vois pas rentrer à la maison pour faire face à ma grand-mère ou maman africaine, ou une tante, ou encore ! ma belle-mère et les questionner sur la viande dans leurs sauces. Quel est le point? Le véganisme est une alternative saine à toutes les bêtises que l’on trouve dans un régime américain standard. C’est une alternative au diabète, l’insuffisance cardiaque, les artères obstruées et la goutte qui résulte du lard, beurre, sel, sucre, produits laitiers, œufs, bacon et la viande que vous êtes servis dans un restaurant d’une chaine.

Ma grand-mère met peut-être du poisson frais ou de la dinde fumée dans son ragout d’épinards mais je peux vous garantir qu’il n’y a pas de sucre.

Donc, je suis ok pour que mes enfants mangent les plats fait avec amour par ma famille pour nous. La plupart du temps, je vais prendre le bœuf, et si je ne peux pas, je vais me tourner vers les plats d’accompagnement vegeamicaux, et je goûterais un peu de tout.

Thanksgiving ne se passe qu’une fois par an.

Comment est-ce que tu t’organises lorsque tu dines chez des amis non végétariens/végétaliens ?

Ces jours-ci il y a beaucoup d’options  végétaliennes ou végétariennes dans les restaurants, si nous nous trouvons à l’un d’eux. À leur domicile, j’apporterais plutôt un plat d’accompagnement végétalien  à partager. Ou alors j’enlèverais la viande, ou je me contenterais de ne boire que du vin. C’est mon choix, et je suis la seule responsable de ce que je choisis de mettre dans ma bouche. Donc, si c’est nécessaire, je mangerais avant de sortir.

Comment est perçu le végétarisme, végétarisme dans ta ville ?
Ces jours-ci les plats végétariens deviennent de plus en plus communs et ça en devient même un phénomène de mode. Je pense donc qu’il est perçu comme normal et est accepté. Ce n’est plus bizarre. LOL

As-tu autre choses que tu voudrais partager ?

Le véganisme est un processus pour moi. Un voyage, en quelques sortes. J’ai avance et recule avant d’aller de l’avant à nouveau. Je ne réussis pas a être 100 % végé des fois (Il y a un tilapia grillé avec mon nom quelque part dans le monde LOL!), Mais c’est correct.

La perfection n’est pas le but pour moi. C’est avant pour ma santé, ma sensibilité, ce qui m’a  conduit finalement à la compassion.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s